La jambe

ANGOULEME - Tour Clovis - Jambe de Clovis

Automne 2016.

Les sentiers sinueux du Jardin Vert à Angoulême. C’est un beau parc, un peu triste avec ses buis odorants, sa charmille dégoulinante de pluie et sa grotte sombre où vivait jadis un vieux phoque, exilé là pour distraire les promeneurs.
Claude, seize ans, remonte péniblement l’allée principale. Sa jambe le fait beaucoup souffrir ce matin; sans doute à cause de l’humidité ambiante. Ses cours commencent dans une demi-heure au lycée Saint Paul. Il a tout son temps. Le temps d’admirer le fronton de la Cathédrale Saint Pierre mais avant, le temps de caresser la pierre des remparts qui ceinturent le Jardin Vert.
Claude sait précisément où se trouve la jambe. Elle est sculptée dans la roche usée sur l’une des tours circulaires, non loin de l’escalier qui conduit à Saint Pierre, puis à Saint Paul. La voilà, petite, minable, émoussée, à peine visible s’il n’y avait cette plaque juste au-dessous : Jambe de Clovis en mémoire à sa blessure lors de l’assaut contre les Wisigoths
Claude se dit que les touristes doivent être déçus en découvrant la sculpture, toute cette marche, pour voir ça… Mais lui, Claude, n’est pas déçu, ni aigri malgré sa jambe malade qui peine chaque jour de la semaine dans les allées pentues du Jardin Vert.
Le voici donc, face au membre sculpté de l’illustre guerrier. Il a quelque chose à lui demander:
“- Jambe ! Jambe du grand Roi des Francs, dis-moi comment Clovis a survécu après ta blessure, il devait être terriblement amoindri ?
– Certes ma blessure était profonde, mais le Roi s’en est remis, et ce n’est pas sa légère claudication qui l’a empêché de faire reconstruire la cathédrale et d’installer un comte et un évêque francs dans la ville.
– Je pourrai donc faire de grandes choses moi aussi ?
– Oui, Claude, aie confiance, c’est la jambe de Clovis qui te l’affirme et te le prédit, toi aussi un jour, tu sauveras la France. Je ne peux t’en dire plus, mais continue d’étudier, d’être déterminé et tu verras …”

***

Automne 2046.

Les allées bien droites du parc de l’Elysée. Il fait un peu humide. Le Président Claude Gibaut se promène, les yeux mi-clos. Il récapitule tous les succès de sa première année à la tête du pays : chômage à 2%, baisse des impôts de 40%, réforme de l’enseignement plébiscitée par tous, métamorphose des djihadistes en clowns de rue et augmentation de 60% des installations vouées à faciliter la vie aux personnes handicapées. Il fait un peu humide, Claude Gibaut esquisse une légère grimace tout en se frottant la jambe gauche… celle de la canne. Mais son rictus se transforme soudain en sourire, il pense à un autre jardin et à une autre jambe qu’il irait bien saluer un de ces jours.

MH

15 commentaires sur “La jambe

  1. Coucou ma chère Marie-Hélène 💕.
    C’est une bien jolie histoire que tu nous racontes…
    Baisse des impôts à 40 %. Moi, je dis, il est bien ce Claude en tant que Président de la France… C’est certain que j’aurai voté pour lui…
    Passe un très bon Dimanche. Gros bisous 😀💋

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s