Sale nounours

paris-880755_640

Avertissement: Texte glauque, âmes sensibles, ne pas lire.

La mère de Simon, elle m’a mis au rebus, avec le vieux fauteuil de Mamie Paulette.
Pauvre Mamie Paulette, elle était gentille mais elle l’a attrapé, le virus, et elle en est morte.
Simon, lui, il ne s’occupe plus de moi depuis longtemps, il passe ses journées devant les écrans, télé, ordi, téléphone. Il a treize ans Simon, et il est devenu idiot, débile… surtout depuis mars 2020.
Moi, je l’aimais tellement Simon, et lui aussi il m’aimait, au début…Quand ses parents m’ont offert à lui, pour ses quatre ans, j’ai vu l’amour dans ses yeux et j’ai cru que c’était pour la vie. On dormait ensemble, il me confiait ses peurs et ses chagrins et moi je le consolais.
J’étais le meilleur ami de Simon.
Mais à huit ans, il a commencé à préférer ses petites voitures, j’avais beau leur arracher les roues la nuit pendant qu’il dormait, le lendemain, il les réparait et le cirque recommençait « Broum, broum, broum… ». Moi, je ne servais plus qu’à la bagarre avec ses copains, ils organisaient des combats de nounours et ils nous balançaient comme de vulgaires oreillers. Plus de câlins, que des coups.
Ensuite, pire que la brutalité, ça a été l’oubli puis l’abandon total dans un coin du grenier.
Simon, lui, il passait son temps sur le canapé, les yeux rivés sur ses jeux vidéo, la bouche pleine de chips, le ventre plein de graisse et la tête pleine de rien.
Simon était devenu un monstre ou bien c’était moi…
Mamie Paulette, elle avait laissé du virus sur son fauteuil, plein de virus. Alors la mère de Simon a décidé de le mettre sur le trottoir « aux encombrants » et elle en a profité pour me jeter moi aussi ; après tout, c’est bien ce que j’étais devenu, un encombrant.
Assis sur le vieux fauteuil, je les ai tous emmagasinés, les virus, c’était comme si ma fourrure s’en nourrissait, une sublime sensation de puissance !
Sur le trottoir, je respirais enfin, c’était le mois de mai, l’air était doux, on entendait les oiseaux chanter, il n’y avait pas de voitures, juste quelques enfants puisque l’école avait repris pour certains.
J’ai attendu longtemps sur le fauteuil ; tout ce que j’espérais c’était que des écoliers passent avant le camion des poubelles. Et puis, ils sont arrivés, l’éclopé et son copain, ils devaient avoir une dizaine d’années, juste l’âge où Simon m’avait abandonné. C’était parfait.
L’éclopé a foncé droit sur moi, son camarade a bien tenté de le retenir mais en fût empêché par sa béquille :
– Fiche-moi la paix !
– Faut pas toucher à ça, t’as même pas tes gants !
L‘éclopé le repoussa à nouveau avec sa béquille :
– Laisse-moi tranquille, j’te dis !
Alors, le gamin m’a attrapé. Le virus, j’ai tout de suite su qu’il m’avait quitté pour s’accrocher à lui et je me suis senti puissant. Je la tenais enfin ma vengeance !
Il y avait juste une chose que je ne savais pas, c’est que les gosses n’en meurent pas…sans doute que moi, je l’avais pas assez regardée, la télé.

 

12 commentaires sur “Sale nounours

  1. Ouf ! Je ne suis pas une âme sensible, du moins je me crois capable de nombre de lectures, mais cette nouvelle était fort sombre, mais à la fois, fort inspirée, et toujours bien dépeinte… Belle journée à toi, Sabrina.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour c’est une sombre histoire mais heureusement le virus ne s’attaque pas aux enfants, j’ai eu de la pitié pour ce pauvre nounours abandonné mais je n’ai pas aimé qu’il soit heureux d’avoir contaminé l’enfant. Bon après-midi MTH

    Aimé par 1 personne

  3. Alerte! Alerte! Le petit nounours ne semblait pas savoir que si les petits n’en meurent pas mais ils le transmettent, comme lui l’a fait aux petits qui le transmettront aux grands!!! Et puis, en devenir malade quand on est petit, c’est pas la joie!

    >

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s