Les desideratas de Monsieur Chat

Le texte ci-dessous m’a été inspiré par cette photo de Diana Parkhouse  dans le cadre de l’atelier BRICABOOK numéro 417.

Je me suis fait tirer le portrait au célèbre Studio Harcourt ! Pourquoi, vous demandez-vous ? Parce qu’un beau mâle comme moi le vaut bien pardi ! Je sais pourtant qu’avec ma prestance et mon sublime profil gauche,  un photographe moins chevronné aurait tout aussi bien fait l’affaire… Mais bon, je ne veux rien laisser au hasard pour rencontrer l’élue, THE Minette digne de porter ma descendance ! Car ce portrait, je vais le confier à Madame Chavalfaire, la chatonne à l’œil bien coupé de l’agence « Ronrons et plus si affinités » Cette professionnelle des cœurs félins a déjà marié Filou le gros matou du crémier et Chalopard le borgne du clochard de la rue des Poubelles. Alors avec moi, qui suis autrement plus séduisant que ces deux là, le challenge sera aisé, cha va de soi !

Je n’ai pas de préférence concernant la couleur de ma charmante, tant que sa fourrure est dense,  brillante et bien brossée ; j’aime autant, les noires, les blanches, les rousses, les écailles de tortues ou les tigrées comme moi-même. En revanche, je préfère éviter les chattes dites « de race » qui sont souvent moins intelligentes que les « gouttière » et bien trop prétentieuses !  J’ai autrefois fréquenté une Persane qui ne cessait de se pavaner devant l’armoire à glace de sa maitresse, un Top Model de chez Chanel, et une Siamoise qui se prenait pour La Challas ! Elle miaulasssait à longueur de nuits dans tout le quartier ! Et aussi une Chartreuse, toujours en chasse qui aguichait sans aucune retenue tous les Raminagrobis et les Grippeminauds  de Chaville !

Non, ce que je désire, c’est une beauté simple à la démarche chaloupée et au langage châtié  qui me ferait de beaux petits et ne me causerait aucun chagrin. Ah ! J’ai lu Pagnol, moi, et je sais le mal  qu’une Pomponnette peut faire à son brave Pompon ! Alors je la voudrais chage et chaleureuse, ma châtelaine, avec de belles moustaches frisées et des jolies mimines aux coussinets roses !

Ciao !

16 commentaires sur “Les desideratas de Monsieur Chat

  1. Pas de risque de jouer les Pompon quand on est si bien regardé ! Un studio pour tirer le portrait et sans aucun doute, ce beau payera de sa personne. Il me fait rire aussi, affirme aimer Pagnol mais connaît sûrement Baudelaire et ses … noirs et roses !
    🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Marie-Hélène,

    Chat va bien ? Chat se lit tout seul. C’est drôle et… inépuisable. A la prochaine !

    Je t’envoie le dernier texte que j’ai écrit. Bonne réception,

    Au plaisir, bises de Joelle

    >

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s