Toto, Juju et moi

photo-1451481454041-104482d8e284

Le texte ci-dessous m’a été inspiré par cette photo de Jordan Whitt dans le cadre de l’atelier BRICABOOK numéro 363.

Tu te souviens Juju, on courait dans les champs…
On revenait tout crottés mais on en avait rien à faire.
Les caresses du vent sur nos joues compensaient les gifles de nos mères.
Tu te souviens des glissades dans la colline sur les vieux cartons d’emballage ?
Ca valait bien les luges de nos copains friqués sur les pistes de ski !
Et puis le petit Toto, tu t’en souviens ? Il se mettait toujours entre nous deux.
Il disait qu’on le protégeait, pas comme sa mère qui lui criait dessus toute la journée
Ni comme son père qui lui flanquait des torgnoles pour un oui ou pour un non.
Tu te souviens de l’enfance, Juju, comme c’était bien …
Comme on riait, comme on chantait, comme on jouait, comme on s’adorait nous trois !
Maintenant on est papas, Juju, toi et moi, et on se voit toujours, au moins une fois par mois
Nos femmes s’entendent bien, nos gosses courent dans les champs et glissent dans la colline.
Mais Toto, lui, il est plus là…

MH

20 commentaires sur “Toto, Juju et moi

  1. Beaucoup de douceur mise en parallèle des maltraitances faites aux enfants dans un texte réussi avec une chute pleine d’émotion. Bravo marinadesdhistoires!

    Aimé par 1 personne

  2. Hello MH
    J’ai beaucoup aimé cette photo proposée par Leiloona.
    Cette photo est nostalgique, à cause du N&B ?
    Et ton texte s’y colle comme une seconde peau, dans ton histoire, le Temps a passé, et les blessures d’enfants se perpétuent dans les cœurs des grands.
    Belle écriture, mais tu le sais 😉
    Gros bisous pour ta semaine

    Aimé par 1 personne

  3. Quelle tristesse! Mais que de joie….finalement…en se reconstruisant soi-même. Mais reste la petite tristesse que Toto n’est plus là. MH, tu as un superbe talent, une profondeur émotionnelle. C’est touchant.

    >

    Aimé par 1 personne

  4. J’aime cette vision insouciante de l’enfance, qui toutefois perçoit néanmoins très tôt certains dysfonctionnements… Et le passage à l’âge adulte, nostalgique et triste à la fois.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s