Du pub au paradis

old-man© Kyle Wagner

Le texte ci-dessous m’a été inspiré par cette belle photo de Kyle Wagner dans le cadre de l’atelier BRICABOOK numéro 314

 

Non mais c’est pas vrai, Boby est mort ?? Alors… c’est pour ça que je le voyais plus ces jours-ci ! Et faut qu’j’l’apprenne par le journal, c’est dur ça … Elle aurait pas pu m’appeler la Betty pour me prévenir ! Elle savait bien pourtant qu’on était potes, qu’on se retrouvait au Queen’s head pour jouer aux fléchettes, Boby et moi ! Mais… mais…non mais c’est pas vrai ! J’en crois pas mes lunettes ! Betty, morte, elle aussi ! Non mais c’est dingue ça !

– Joe, vite, une autre pinte !
– T’as quelque chose à fêter Duncan ?
– Non, c’est plutôt pour me remettre ! T’étais au courant toi, Joe, que les Wilson étaient morts hier, TOUS LES DEUX ?
– Bah non, mais tu sais, les vieux, c’est leur lot !

Quel salopard ce Joe ! Qu’il m’apporte ma bière et basta, j’ai plus rien à lui dire à celui-là, demain je change de pub, comme ça j’verrai plus sa tronche.

– Et, une autre pinte pour Duncan !

Ouais c’est ça … et elle est même pas fraîche sa blonde ! En revanche, les p’tites brunettes sur la banquette, elles sont bien fraîches, elles ! Dix-neuf, vingt, pas plus; que c’est beau la jeunesse ! Quand j’ai rencontré Jane elle devait pas être plus âgée que ces deux là ; c’était ici même, au Queen’s head, elle buvait un shandy avec sa copine Sally et moi j’leur avais offert la deuxième tournée.

– Une troisième, Joe ! Et pas tiède comme les deux autres, si possible !

A l’époque c’était Steve qui servait ; bien plus aimable que Joe ! Et puis la mousse, elle débordait des verres ! Ah il était pas pingre le Steve et puis le bol de cacahuète, c’est la maison qui l’offrait ça coûtait pas quatre-vingt pence comme maintenant !

– Et la voilà ta petite troisième, Duncan !

Toujours aussi tièdasse… Quand j’ pense à Boby et à Betty… Enfin, ils seront partis ensemble au moins. Moi, à quoi je sers depuis que Jane est plus là… Entre elle et Sally, j’avais pas hésité une seconde, Sally, elle était bien gentille avec ses bouclettes dorées, mais plutôt fadasse, un peu comme cette pinte que j’ me force à boire… Tandis que Jane et sa crinière rousse, quel caractère, quel éclat, quel pétillant et quelle longueur en bouche pour notre premier baiser et même pour tous les suivants …

– Steve !…Euh…Joe ! Ramène-moi une brune pour changer, puisque t’arrives pas à servir tes blondes assez fraîches !

Les filles d’aujourd’hui, elles boivent plus de shandy, c’est trop doux, il leur faut de la vodka… et leur allure j’en parle même pas, c’est jeans troués, tatouages et boucle d’oreille dans le nez !

– Et UNE belle brune pour Duncan !

Non mais c’est pas vrai, il sert ses blondes chaudes et ses brunes glacées cet abruti ! J’le jure sur la mémoire de Jane, à partir de demain, je vais au Rosebud ! Tiens, les gamines d’à côté s’en vont… la vodka était peut-être pas assez corsée « Bye » elles sont quand même polies, elles répondent à un vieux schnock comme moi. Pas facile à boire la Guinness glacée mais bon… j’arrive au bout ; reste à savoir si j’vais pouvoir me l’ver.
Mais, mais, attendez voir, j’ai l’impression de m’envoler, y a quelqu’un qui me soulève, c’est pas possible !? Qui c’est qui me tient sous les bras ? Nom d’une pinte ! Mais… c’est Boby et Betty !? «Vous ressemblez à des anges… Quoi ? Quoi ? Qu’est-ce que vous dites ? Vous m’emmenez auprès de Jane ?!?! »

MH
Petite questionnette : Et vous appréciez-vous l’atmosphère des pubs anglais bien typiques ?

Publicités

12 commentaires sur “Du pub au paradis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s