Il y a …Une gare parisienne


Consigne : Ecrire un texte avec des « il y a… » à la manière d’Apollinaire (très humblement)

Il y a mon éternelle angoisse d’être en retard

Il y a tous ces trains comme d’énormes chenilles

Il y a le panneau d’affichage qui rassure et

Le serveur souriant du buffet de la gare

Il y a le chocolat chaud à la table bistrot

Il y a mon passé qui commence à s’estomper

Il y a ma valise pleine de rien

Et mon chat dans sa boite, plein d’amour

Il y a le souvenir d’un film d’Agnès Varda

Il y a mon billet qui renâcle à se faire composter

Il y a cette journée de transit hors du temps

Il y a ma carte senior avantageuse mais déprimante

Il y a cette vue sur la Tour Montparnasse

Il y a cette vue sur le quartier de ma jeunesse

Il y a mon départ pour ne pas revenir.