La baigneuse

BAIGNEUSE

 

Ce matin je suis partie tôt sur les rochers

Avant qu’ils ne se lèvent tous

J’avais besoin de ce moment d’aube

Seule à la frontière de la terre et de la mer.

 

Dans la jolie villa du littoral

Ils vont se réveiller, les amis de toujours

Ils me chercheront, m’appelleront

Laura, tu ne viens pas déjeuner ?

 

Sylvaine et Pierre entreront dans ma chambre

Ils savent que j’y dors toujours seule

Ils se diront, elle a dû aller chercher des croissants

Alors ils s’attableront avec l’autre couple d’amis.

 

Ils siroteront leur thé Earl Grey

N’oseront pas se faire de tartines,

Elle serait vexée, elle est si gentille

D’ être allée aux aurores chez le boulanger.

 

Les rochers tombent à pic dans la pleine mer

Les vagues viennent claquer à mes pieds ;

J’ai toujours refusé d’apprendre à nager

Je savais qu’un jour cette incompétence me servirait.

 

Mon corps gonflé ballottant sur les flots

Les secours impuissants, les baigneurs horrifiés

Sylvaine en larmes dans les bras de Pierre,

Comment a-t-on pu ne rien deviner ? 

 

MH