Adélie, Maxence et Cédric

gars sur velo haut

 

Consigne : écrire un texte inspiré par cette photo et dans lequel figureront obligatoirement les mots : Ignorance, choucroute, extraordinaire, bateau, livre et journal.

Maxence aime Adélie la meilleure cuisinière de choucroute du village. Il voudrait la promener en bateau sur le lac en lui lisant des livres extraordinaires, puis l’épouser et voir les bans publiés dans le journal. Mais elle est enfermée dans sa chambre par ses détestables parents dont la méchanceté n’a d’égale que l’ignorance. Ce samedi-là, Maxence et Adélie se parlent au téléphone…

 A- Mais comment tu vas faire ?

M- Je frapperai à la porte, la belle affaire !

A- Mais mon père, il ne t’ouvrira pas, je te l’ai déjà dit, il ne t’aime pas…

M- Et ta mère, qu’est-ce qu’elle en pense ?

A- Elle pense : drôle de tête, ce Maxence …

M- Et ton frère Dédé, il pourrait pas m’aider ?

A- Il te déteste, il dit : Maxence c’est comme la peste !

M- Et si c’est toi, qui descendais ?

A- Pas possible, je suis enfermée !

M- Pauvre chérie, pauvre Adélie …

A- Pauvre Maxence, on n’a pas d’chance

M- J’ai un copain, Cédric, il fait du cirque, il est fort !

A- J’ai une copine Justine qui tapine…et alors ?

M- Il fait son numéro sur un drôle de vélo

A- Et à quoi ça nous avance, Maxence ?

M- C’est un monocycle très excentrique ! La roue, mini, le châssis, maxi !

A- Et alors, pourquoi ce folklore ?

M- S’il me le prêtait, on pourrait s’embrasser !

Le lendemain …

 C- Toc toc toc, ouvre ta vitre, Brigitte !

A- Euh…moi, c’est Adélie, et toi t’es qui ?

C- Cédric, le magnifique

A- Mais il est où Maxence ?

C- Dans le fossé, il était pas très doué

A- Il est tombé ? Tu l’as pas ramassé ?

C- J’ai préféré le remplacer ! T’es très jolie, il me l’avait bien dit…

A- T’es pas mal non plus, approche un peu plus !

MH