La voix libérée

austrian-national-library-R7G3kcwuiY4-unsplash-scaled

Le texte ci-dessous m’a été inspiré par cette photo de l’Austrian National Library dans le cadre de l’atelier BRICABOOK numéro 356.

 

Quand je me suis enfin décidée, lui il a dit : tu n’y arriveras pas !
Tu n’es pas assez jeune, pas assez belle, reste donc là…
Moi, je n’ai pas répondu, mais j’ai pensé : ma voix, ma voix…
Et puis, il a recommencé : ici tu as de quoi t’occuper, il y a MOI,
Le linge, la vaisselle, les courses et tout le fatras.
Moi, j’ai fermé les yeux et j’ai pensé : ma voix, ma voix…
Quand j’ai bouclé ma valise, il m’a serré très fort le bras,
Tu ne crois pas que je vais te laisser partir comme ça !
Moi j’ai serré les dents et j’ai pensé : ma voix, ma voix…
Tu n’es qu’une bonne à rien, juste ma bonne à MOI !
Moi, j’ai claqué la porte, et j’ai crié : aboie ! Aboie !
Arrivée au studio, ils m’ont fait lire à haute voix
C’était ce joli conte… La princesse au petit pois.
Ils sont restés bouche bée, puis ils ont dit : quelle voix, quelle voix !
Moi, j’ai juste souri, j’avais enfin trouvé ma voie… ma voie !

MH