Tapis bleu

simon-schmitt-dDCf0-c4RTU-unsplash-scaled

Le texte ci-dessous m’a été inspiré par cette jolie photo de @helloschmitt dans le cadre de l’atelier BRICABOOK numéro 350. Thématique interdite : la mer

Quand j’ai choisi ce tapis bleu, je me suis dit qu’il ferait bien dans mon salon, qu’il recouvrirait mon vieux lino et que ça donnerait un coup de jeune à mon appart. Mais depuis que je l’ai, c’est trop bizarre, y a de l’humidité chez moi, comme des embruns… C’est bien simple je suis obligé de vivre en kway pour ne pas être trempé à longueur de journée. Et puis, mon tapis bleu, il bouge, je ne dirais pas que c’est un tapis volant parce qu’il reste au sol sur mon lino, mais il ondule… c’est joli, ça fait des reflets changeants, il passe du bleu indigo au bleu azur en passant par le bleu cyan ! J’ai jeté ma télé depuis que je l’ai parce que c’est un vrai spectacle de le regarder. Et puis, plus besoin d’aller chez le poissonnier : il y a des soles, des bars et des sardines qui vivent dans mon tapis, je n’ai qu’à me pencher pour les ramasser et régaler mes invités. D’ailleurs, mes hôtes, je les trouve aussi dans mon tapis ! J’ai laissé tomber tous mes anciens amis depuis que je dîne avec des nageuses, des marins et des surfeurs. Ils adorent tous le poisson et c’est très bien comme ça.
Je me demande ce qu’il se serait passé si je l’avais choisi rouge, mon tapis… j’aurais eu l’impression de vivre dans une flaque de sang, je n’aurais plus fréquenté que des globules ! Ou jaune, dans une mare de pipi, ça n’aurait pas été ragoûtant ! Mais Dieu merci je l’ai pris bleu, mon tapis, et comme je ne prononcerai pas le mot interdit, je vous dirai juste que depuis que je l’ai, plus besoin de partir l’été là où les touristes vont se baigner !

MH

Petite questionnette: Et vous, quelle sorte de tapis aimez-vous ?