Rêve de geôle

banter-snaps-9Vy4vqvFTF4-unsplash

Le texte ci-dessous m’a été inspiré par cette photo de Banter Snaps dans le cadre de l’atelier BRICABOOK numéro 346. Thématique interdite : le train !!!!

Qui suis-je ? Mais qui suis-je donc avec mes gants blancs et mon regard en biais ?
Hé oui, vous avez bien deviné : un prestidigitateur, un magicien, quoi. Un haut gradé dans le métier, même ! Voyez les trois baguettes alignées dans la poche de ma veste !
Jusqu’à aujourd’hui j’étais libre, libre de courir dans les champs, de me promener dans les villes, de danser dans les rues, de penser, de choisir, de faire tout ce que je voulais … Mais tout à coup, cette liberté totale a commencé à me peser : trop de possibilités, trop de difficulté à prendre telle ou telle décision, à aller à tel ou tel endroit… Alors, j’ai fait apparaître l’enfermement et je me suis réfugié à l’intérieur ! Je ne vois plus le monde qu’à travers une petite fenêtre maintenant et cela me va très bien ! Monde, je te salue, casquette basse ! Tu peux continuer sans moi, je te quitte avec joie ! Limité à mes besoins les plus primaires, je mange, je bois, je dors, je ne lis même plus, car rien ne m’intéresse en ce triste univers… Que les actifs s’en débrouillent et que les affranchis s’en accommodent, moi je reste dans mon petit coin, verrouillé, barricadé, protégé, bouclé. Quoi ? Que dites-vous ? Je ne vais pas tenir longtemps ?! Oh, que si ! Je vais même jeter mes baguettes par la fenêtre pour ne jamais être tenté de faire réapparaître la liberté !! Mais, que se passe-t-il ? La fenêtre est bloquée, impossible de l’ouvrir…

A l’aide, à l’aide !

MH